Qu’est-ce que l’Aqua-fit ?

Qu’est ce que l’aqua-fit® ?

L’aqua-fit est une méthode aquatique de reconditionnement physique qui permet de travailler au cours d’une même séance la force, la mobilité et la coordination. Mais l’Aqua-fit c’est surtout un entraînement d’endurance en douceur…

  • Activité sans traumatisme sur l’appareil locomoteur
    La course aquatique apporte des sensations physiques particulières : le mouvement libre et décontracté des chevilles et le relâchement des épaules contrastent avec le travail de stabilisation musculaire des bras et du tronc, indispensable au maintien de la position verticale. Le corps étant délesté et ses mouvements ralentis par la résistance de l’eau, il ne subit aucune contrainte néfaste.
  • Activité ludique et effet « dynamique de groupe »
    Une séance démarre toujours en musique, sous la forme d’exercices ludiques de mise en train. En course aquatique, la vitesse de progression dans l’eau est lente et ce, quelque soit la force musculaire développée par le sujet. Ceci autorise des personnes de niveaux de condition physique différents à s’entraîner ensemble tout en poursuivant un objectif individuel.
  • Activité convenant aux non-nageurs
    L’aqua-fit se pratique la tête hors de l’eau (le reste du corps étant totalement immergé). La poussée ascensionnelle exercée par l’eau, doublée du pouvoir de flottaison du gilet, offre une nouvelle liberté de mouvement aux personnes de tout âge, y compris aux non-nageurs.
  • Activité reconnue par les caisse-maladie et dispensée par un physiothérapeute L’aqua-fit est reconnue comme méthode de reconditionnement physique. A ce titre, elle est utilisée par les physiothérapeutes dans les centres de rhumatologie et de réadaptation. Adaptée à un éventail plus large de la population, elle est un outil de prévention de la santé reconnu par un certain nombre de caisses-maladie (Helsana, Concordia, Wincare…)

Un cours d’aqua-fit:

  • L’échauffement (10 minutes) : gymnastique aquatique
    Se déroule en eau profonde (2m). Il consiste à exécuter des exercices de mise en train de chaque groupe musculaire (membres supérieurs, membres inférieurs et tronc) contre résistance de l’eau. L’utilisation de petits poids ou de gants palmés permet d’augmenter la difficulté. Parallèlement, le rythme cardiaque augmente en préparation à la course en eau profonde.
  • L’entraînement (30 minutes) : course dans l’eau
    Reproduit fidèlement le geste pratiqué à sec sans contrainte sur l’appareil locomoteur, les forces d’impact étant supprimées. Sur la base d’une foulée «course à pied» viennent se greffer différents gestes permettant d’entraîner plus spécifiquement l’un ou l’autre groupe musculaire.
  • Récupération (10 minutes) : stretching, relaxation
    S’effectue toujours en eau profonde sous la forme d’étirements musculaire.

(Source: medsport.ch)